Louis Mouchet, des images et des mots.

Louis Mouchet, des images et des mots.

Scénario MODE FÉES

 

Les fées existent, c'est sûr. Nous ne nous en rendons pas compte, mais ce sont elles qui nous font connaître ces instants de miracle où tout semble couler de source, ces moments de grâce où nous atteignons l'excellence.

Il faut dire qu'aujourd'hui elles ont bien changé et utilisent tous les objets "magiques" que nous ont apporté la technologie.

Alors que l'ensemble des fées se concentre sur des gens talentueux, l'une d'entre elle, Mélanine, se voue à un cas apparemment désespéré: Jean, un "rien du tout" qui languit de devenir un "people", la seule façon d'exister selon lui.

La fée veut l'aider à réaliser son rêve en le faisant gagner à un jeu de télé-realité. La tâche étant particulièrement difficile, elle se voit contrainte d'aller physiquement dans le monde des humains.
Jean gagnera finalement, mais il devra partager la victoire avec une rivale trop parfaite pour être de notre monde. Qu'importe, l'ex-"rien du tout" trouvera enfin sa vraie personnalité, alors que Mélanine rencontrera sa destinée.

Lui et la fée se retirent alors dans un endroit bien à eux pour vivre leur amour naissant. À la différence de Mélusine sa devancière, Mélanine sait que son amant ne trahira jamais son secret.

 

 


 

Cliquer sur l'image ci-dessous

pour lire le début du scénario:

 

https://static.blog4ever.com/2011/06/498832/artimage_498832_3614637_20110902560666.png

Je vous envoie volontiers le scénario complet.

N'hésitez pas à me contacter !

 

 



02/09/2011
1 Poster un commentaire

Scénario BOLLY-ALPS

 

Résumé:

 

Des cinéastes indiens, spécialisés dans les films Bollywood de second zone, débarquent  en Suisse pour y réaliser l'oeuvre de leur vie. Comme ils ont négligés les formalités douanières, les voilà amputés de la moitié de leur maigre budget. Heureusement leur contact local, un producteur aussi malin que sympathique, a des idées géniales pour les tirer d'affaire...

 

Ils se retrouveront ainsi au coeur de la magie alpine où danses indiennes et traditions alpestres se mélangeront en un étourdissant tourbillon. 

 


 

Cliquer sur l'image ci-dessous

pour lire le début du scénario:

 

https://static.blog4ever.com/2011/06/498832/artimage_498832_3615752_201109022207849.png

 

Je vous envoie volontiers le scénario complet.

N'hésitez pas à me contacter !

 

 

 


 

 

 

L'idée de ce film m'est venu en rêve. 

 

 

J'avais en tête une comédie mettant en scène des cinéastes Bollywood venant tourner en Suisse. Bien qu'ayant officié comme "location manager" pendant quelques années, je n'ai pas vécu moi-même cette expérience. Il me semblait qu'il y avait matière pour une comédie, ayant entendu beaucoup d'anecdotes assez cocasse... Je n'en ai finalement utilisé aucune dans le scénario. 

 

  

En même temps les recherches pour mon projet de documentaire IL ÉTAIT UNE FOIS LES ALPES m'ont fait découvrir des traditions alpestres assez incroyables. J'en connaissais certaines, mais mon émerveillement n'a fait que croître au fur et à mesure de l'exploration. 

 

 

Et une nuit j'ai rêvé de combiner les deux... et l'écriture du scénario a démarré comme ça!

 

 

 

 


 


15/06/2011
0 Poster un commentaire

Scénario RÊVE D'ENFANTS

 

 

Résumé:

 

Alors que les parents célèbrent joyeusement le Nouvel An, Isabelle et Raphaël (8 ans) font une fugue. Issus chacun d'une famille troublée, ils ont un rêve fou: aller en Afrique pour se marier. 

Ils n'iront pas plus loin que l'aéroport, mais, avant de se quitter, ils font le serment de se marier quand ils seront grands.

Vingt ans plus tard, leur vie prend des chemins bien distincts. Elle se marie avec un autre homme en croyant avoir trouvé le prince charmant. Lui s'engage dans l'humanitaire, autant pour y chercher une sorte de famille de substitution, que par voeu de devenir un "guerrier de la paix". 

La réalité ne sera pas à la hauteur de leurs illusions, mais il comprendront finalement qu'il n'y a rien de plus beau et de plus fort que l'amour qu'ils n'ont jamais cessé d'avoir l'un pour l'autre.

 


 

 

Cliquer sur l'image ci-dessous

pour lire le début du scénario:

 

 

 

 https://static.blog4ever.com/2011/06/498832/artimage_498832_3615748_201109021901305.png 

 

Je vous envoie volontiers le scénario complet.

N'hésitez pas à me contacter!

 


  

 

Ce scénario m'a été inspiré par une anecdote absolument réelle:
Deux petits Allemands de 6 et 7 ans, chacun issu d'une famille monoparentale, ont effectivement tenté de faire une fugue avec le désir d'aller se marier en Afrique.

Le soir du 31 décembre 2008, le garçon raconte  à la fillette ses souvenirs de vacances d'été. Comme ils s'aiment beaucoup, cela leur donne l'idée de partir en Afrique!
Comme témoin, ils décident d'embarquer la petite soeur de la promise, âgée elle de 5 ans.



A l'aube du 1er janvier 2009, alors que leurs parents dorment profondément après les célébrations du Nouvel An, ils font leur valise, emportant lunettes de soleil, affaires de plage, vêtements légers et provisions. Après avoir marché un kilomètre en ville, ils prennent le tramway et arrivent à la gare centrale, pour rejoindre l'aéroport. Leur aventure s'arrête là...

J'ai tellement adoré cette anecdote qu'elle m'a donné envie d'imaginer une "suite" qui se passerait vingt ans plus tard!


 

 

 



15/06/2011
1 Poster un commentaire

Mon nouveau film SANTA SHAKTI

 

En dressant un parallèle entre le festival de la Durga Puja en Inde et d’autres célébrations de la féminité divine, Shanta Shakti révèle le Pouvoir sacré au-delà des langues et religions.

 

 

 

 

Ce film est né d'un miracle survenu lors de la réalisation du Chant des Rroms. Pour ce film, je voulais faire le lien entre les rituels pratiqués par ce peuple en Europe et dans leur pays d'origine, l'Inde.

 

Pour ce faire, l'immersion concluant le festival de Durga Puja était idéale.

Ces célébrations ont lieu un peu partout dans le sous-continent. Il restait à trouver le lieu adéquat.

Le film se termine à Kannauj dans l'Uttar Pradesh, lieu unique d'origine des Rroms, comme le révèle le linguiste Marcel Couthiade. Lui-même scientifique peu attiré par la spiritualité, il m'avait recommandé un ami local qui s'est avéré d'une aide précieuse sur le tournage. Mais étant de confession musulmane, il était peut au fait des célébrations hindoues, les deux religions étant comme deux mondes séparés en Inde.

Ne sachant pas trop ce qui allait se passé à Kannauj, je décidai de me rabattre à Delhi, où de très belles immersions étaient documentées. Nous devions de toutes façons transiter par la capitale indienne.

J'ai donc filmé ces célébrations, d'abord seul, puis avec mon équipe qui m'a rejoint quelques jours plus tard.

Le festival terminé, nous avons voyagé toute la journée suivante pour gagner la ville d'origine des Rroms.

Le lendemain matin, nous commençons les repérages à Kannauj. Le temple de Kali étant très proche de l’hôtel, je décide de commencer par là. Comme d'habitude j'avais donné la consigne d'emporter un minimum de matériel, au cas où...

Une agitation inattendue règne quand nos arrivons au lieu saint. Sans avoir le temps de comprendre ce qu'il se passe, nous nous retrouvons le visage recouvert de peinture et le front ceint d'un bandeau de circonstance.

 

 

On nous invite à prendre position sur les chars où sont chargées les idoles. Je finis par réaliser que cette une nouvelle Durga Puja qui se prépare et que celle-ci va se conclure par une immersion dans le plus sacré des fleuves, le Ganges.

Miracle!

Le mot n'est pas usurpé. Je n'ai toujours pas compris pourquoi cette Durga Puja a eu lieu à Kannauj à ce moment-là, c'est-à-dire deux jours plus tard que dans tout le reste du sous-continent. Mais je ne pouvais pas rêver mieux pour mon film. Cela se passait au lieu même de l'origine des Rroms. Les rituels étaient légèrement différents qu'à Delhi, mais bien plus proche de ce que j'avais pu observer au Sud de la France. Déesse tutélaire de Kannauj, Kali y avait une importance prépondérante. Comme le nom l'indique, elle a la même couleur de peau sombre que la Sara-la-Kali de la cité camarguaise.

En conséquence, je n'ai rien utilisé de Delhi dans le montage du Chant des Rroms.

 

Je restai avec de somptueuses images que je trouvais dommage de laisser ainsi de côté. J'ai pensé à un documentaire télévisuel restreint, centré sur la Durga Puja. Mais cela voulait dire entrer dans un cadre serré: 26 minutes précises, interviews explicatives... Or j'avais le fort sentiment que ce n'était pas la forme qui convenait à ce possible film.

Les nouvelles possibilités de diffusion en ligne offrent une totale liberté. Délivré de tout moule, j'ai pu réaliser le film le plus juste par rapport au sujet. C'est-à-dire en le laissant naître de lui-même, sans idée préconçue de forme ou de structure, laissant le souffle de Shakti souffler en moi. J'ai pu ainsi laisser le film me dépasser, être plus fort que moi.

Santa Shakti n'est pas un film qui parle de la spiritualité; il n'explique pas les rituels. Il est spirituel en essence, tant par la forme que dans le fond. Le regarder est une expérience transcendante en soi.

 

 

 

 

Au commencement se dresse Shiva, l'être suprême qui crée, protège et transforme l'Univers.

Il dépend de Shakti, l'énergie féminine. Sans elle, il n'est qu'un corps inerte, incapable d'agir.

 

 

 

 

Durga:

”Je suis la Reine, la rassembleuse de trésors,

La plus attentive, celle qui mérite d’être vénérée en premier.”

Ainsi, les dieux m'ont établie dans de nombreux lieux,

avec diverses foyers où m’abriter”.

 

 

 

 

 

Le film est disponible sur Vimeo On Demand.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


09/09/2017
0 Poster un commentaire

Songe A LA CRAIE

Je suis dans une chambre avec Madonna. Elle relève que j'ai employé le mot "mec".

J'insiste sur le fait que cela n'avait aucun sens discriminatoire.

J'ajoute :

- D'ailleurs j'ai beaucoup aimé l'article que tu as écrit là-dessus.

 

On retrouve cet article dans un magazine.

Je me souviens alors que mon expression exacte était "l'autre mec".

 

Je remarque ensuite une petite ardoise sur laquelle Madonna a écrit à la craie "Charles Mouchet, la Mort", signifiant ainsi qu'elle a l'intention de lire le livre de mon père.

 


Le titre exacte est MORTE OU VIVE... mais je pardonne aisément à Madonna son approximation!

 

 

Mon père a écrit un recueil de poèmes intitulé précisément À LA CRAIE.

 

 

Cette image est extraite de mon film LA CONSTELLATION JODOROWSKY. Dans le strict cadre d'un acte psycho-magique, je brûle un exemplaire de cet ouvrage pour faire ensuite apparaître un portrait de mon père comme s'il avait été dessiné à la craie.

 

 

Le résultat de cet acte psycho-magique, à la fois réel et filmé, a été la révélation d'un immense amour pour mon père.

 

C'est avec ce sentiment que j'ai publié son dernier livre à titre posthume. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 


07/08/2017
0 Poster un commentaire